Armande Jammes

Mornant

enveloppe

 Lire la lettre

Chapitre 11. Aix-la-Chapelle

Il pleut des cordes alors que nous contournons Düsseldorf, le pare-brise est continuellement couvert d’une lame d’eau que vient chasser à coups rapides l’essuie-glace. Le battement régulier de celui-ci associé au bruit du déluge d’eau a depuis longtemps plongé les passagers de la voiture dans le silence. Chacun, abrité à l’arrière de sa fenêtre, semble pris de rêverie et de contemplation. Seul le chauffeur attentif, souffre, épuisé de concentration, effrayé par le flot des camions et par l’eau que leurs roues projettent en gerbes. Au moment de les dépasser, l’espace entre celui-ci et la glissière de sécurité semble dangereusement se resserrer… Lire la suite

Reprendre au début

Les collèges Pierre de Ronsard

carteTour de France des collèges Pierre de Ronsard de France
Projet Perspectives / 1% artistique pour le collège Pierre de Ronsard à Tremblay-en-France, 93.
http://perspectives-tremblay.fr/

 

Sandy Island

L’impossibilité d’une île

  2009recadré

Sandy Island est une île au large de la Nouvelle Calédonie qui a récemment disparu des atlas et cartographies en ligne. Dûe à une erreur géographique datant de 1876, elle n’a, en fait, jamais existé. Pourtant si l’on se penche un peu, on peut dérouler à travers elle le fil d’un récit.

Travail publié dans le numéro 2 de la revue Openfield
www.revue-openfield.net

Piraterie Moderne à la Galerie DMA

boutdecamp

L’édition Piraterie Moderne sera visible à la Galerie DMA à Rennes dans le cadre de l’exposition Bout de camp qui se tiendra du 6 au 28 Juin 2013.

« Les designers Thomas Dellys et Thomas Joly organisent un hôtel/campement éphémère au sein de la galerie. Au cours de cette installation, vous aurez la chance de pouvoir vivre au cœur des objets exposés dans la galerie. Les pièces de mobiliers, conçues et réalisées par les deux designers rennais et nantais, Thomas Dellys et Thomas Joly seront à votre entière disposition lors de votre séjour et offrent l’ensemble des fonctions de vie présentes dans un habitat classique.
Une sélection d’ouvrage micro-édités, de livres d’artistes, de fanzines, sont disponibles en consultation durant les ouvertures de la galerie pour permettre au plus grand nombre de manipuler une partie du mobilier et de découvrir un contenu culturel varié. L’hôtel éphémère vous accueillera à partir de 19 heures, jusqu’à 9 heures le lendemain matin en semaine et jusqu’à 10 heures le samedi et dimanche matin. »
 
www.boutdecamp.fr

Joyeuse

Joyeuse est un récit qui se construit par rebond. Le nom d’un village d’Ardèche est le point de départ d’une histoire et d’un parcours sur le territoire. De place en place, d’image en image, de personnage en personnage, le récit continue.


chapitre 1. La vallée de la Drobie
chapitre 2. Le Louvre
chapitre 3. La battue
chapitre 4. Charlemagne et Carloman
chapitre 5. Joyeuse
chapitre 6. Les frères de Joyeuse

chapitre 7. Les cochongliers
chapitre 8. Jalès
chapitre 9. Saint-Denis
chapitre 10. Montmartre à Saint-Denis

Piraterie Moderne à la galerie A

L’édition Piraterie Moderne est présentée dans le cadre de l’exposition Le Noël de Léon qui se tiendra du 01 au 22 Décembre 2012 à la galerie A, à Denée (49).

chapitre 1. La vallée de la Drobie

Je suis à quelques kilomètres de Joyeuse, en Ardèche, perchée dans un vallon au-dessus d’une rivière nommée la Drobie. La route pour venir jusqu’ici depuis la Bastide Puylaurent nous fit monter sur un plateau puis serpenter pour passer d’un versant à l’autre. Le paysage, en cette sortie de l’hiver est encore marqué par les terrasses, bien visibles entre les feuillages clairsemés des châtaigniers. Les feuilles d’un vert vif, encore petites et resserrées sur les jeunes rameaux de l’année laissent la place suffisante entre elles pour percevoir ces lignes de pierres, construites à une époque où toute l’Ardèche était en culture au moyen de ces terrasses aménagées dans la pente et plantées de châtaigniers. Depuis la déprise agricole ces cultures rudes, impossibles à mécaniser, on été abandonnées. Les terrasses se sont enfrichées, les murs encore visibles peu à peu gonflent et se déforment, ils font le ventre, se déchaussent et finissent par s’affaisser.. lire le texte

le monde inverse (suite)

Lien vers la page

Lottie

Il faisait nuit noire. Bien qu’il fasse très froid Lottie aimait se promener à cette heure indue, bien avant l’aube, dans les allées sableuses du parc, sa veste épaisse fermée jusqu’au menton. Elle sentait que le gel tombait, ses pas ne faisaient déjà plus le même crissement au sol et ses cheveux semblaient se raidir, pourtant le reste du corps et l’âme étaient suffisamment chaud et en alerte pour que cela ne fut pas une souffrance, plutôt une paix fragile qu’elle sentait monter. Les jours à Tulsa, ces derniers temps, avaient été éprouvants.
S’arrêtant un court instant, elle leva les yeux au ciel, celui-ci était étoilé presque à outrance. La buée montant de sa bouche parvenait à peine à en voiler l’éclat. Elle crut voir une étoile filante, énorme. Lire le texte